Une semaine d’actualité : 9 avril, Sami Fehri, Marzouki, Femen, Nessma

Pour ceux qui n’ont pas le temps ou l’envie de suivre l’info au jour le jour, voici une sélection des articles publiés la semaine écoulée.

tunisie_directinfo_semaine-d-actualite_9-avril-Sami-Fehri-Marzouki-Femen-Nessma-TVLundi 8 avril 2013

Tunisie – Politique : Iyadh Elloumi accuse Mohsen Marzouk d’avoir négocié en secret avec Ennahdha l’affaire Nagdh

Iyadh Elloumi, SG du parti « Al Moustaqbal »,  est revenu à l’antenne de Mosaïque FM sur ses récentes déclarations parues dans le journal Al Moussawer daté du lundi 8 avril sur le parti Nidaa Tounes qu’il accuse de faire commerce de la cause des Destouriens.

NessmaTV c’est fini…

Dans une émission de la chaîne marocaine 2M, Nabil Karoui a annoncé la fin de NessmaTv dans son format actuel, en raison des difficultés financières et l’échec d’imposer une chaîne du Maghreb arabe. « Le Maghreb Arabe n’existe pas, c’est une illusion ».

Qui est Margareth Thatcher ?

Une vie s’éteint, une légende s’éveille. La «Dame de fer» a tiré sa révérence, les néo conservateurs sont orphelins. Son héritage, idéologique s’entend, n’est pas facile à assumer.

Mardi 9 avril 2013

Descente de police dans une mosquée de Sfax: 9 arrestations

Une brigade spéciale des forces de l’ordre est intervenue, mardi, à l’intérieur de la mosquée Laadhar de la ville, à Sfax, dont les préposés sont de tendance salafiste, ont affirmé des jeunes de ce courant au correspondant de l’Agence TAP dans la région.

9 avril 1938 – Une commémoration à trois têtes: Ennahdha et ses alliés, le Front Populaire et l’Union pour la Tunisie

Des foules de citoyens, des représentants de partis politiques et de la société civile ont afflué depuis les premières heures de la journée du 9 avril, fête des martyrs, sur l’avenue Habib Bourguiba qui s’est transformée en une mosaïque de couleurs et de drapeaux brandis par les différents participants. Les terrasses des cafés et les trottoirs de l’artère principale de la capitale étaient pleins à craquer.

Application de la Chariaa à l’aéroport: Le policier sanctionné

Le directeur général de la police des frontières m’a appelée en fin de journée pour donner une suite favorable à l’affaire. L’agent concerné par le dépassement a été GRAVEMENT SANCTIONNE, en procédure d’urgence. Il a tenu, avec une correction remarquable, à présenter les excuses officielles au nom de sa direction en précisant que ceci aurait pu arriver à n’importe quelle personne et qu’ils ne demandent qu’à être informés rapidement pour prendre les mesures nécessaires.

Drone non identifié au-dessus des manifestants à l’avenue Bourguiba!

Le rédacteur en chef de Nawaat, Malek El Khadhraou, a été arrêté aujourd’hui alors qu’il couvrait les manifestations du 9 avril à l’avenue Habiba Bourguiba à Tunis, en utilisant un Drone.Malek Khadhraoui a été relâché après interrogatoire et vérification de la nature de l’objet volant.

Mercredi 10 avril 2013 :

Tunisie : Hechmi Hamdi met fin à sa « grève politique »

Le fondateur et chef de file du courant d’Al-Aridha chaabia, Mohamed Hechmi Hamdi, affirme avoir repris ses activités politiques en Tunisie, soulignant son intention de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle.

Tunisie – Incidents du 4 décembre 2012 : Ennahdha préconise le recours à une commission mixte

Le président du conseil de la Choura du mouvement Ennahdha, Féthi Ayadi, a déclaré, mercredi, qu’Ennahdha attendait la publication du rapport du gouvernement sur les évènements survenus le 4 décembre 2012, place M’hamed Ali, après la publication, de manière unilatérale, par l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), de son propre rapport.

Gabès – Justice: 100 dinars d’amende pour les « Zwaoula »

Le tribunal de première instance de Gabès a condamné les deux accusés dans l’Affaire dite des « Zwaoula (pauvres) », Chahine Berriche et Oussama Bouajila à une amende de cent (100) dinars, ne retenant que le chef d’accusation d’inscriptions sur les murs d’un édifice public.

Tunisie – Salafistes : Abou Iadh serait une “taupe“

Un document révélé par le site internet Wikileaks a fait le buzz ces jours-ci sur les réseaux sociaux, indiquant que le chef du mouvement salafiste, Abou Iadh de son vrai nom Saif Allah Ben Hassine, serait l’indicateur du ministère de l’Intérieur du temps de Ben Ali.

1
2