Tunisie : 14 films au programme de la manifestation “Premiers gestes. Jeune cinéma de Méditerranée”

14 films, dont 7 longs métrages et 7 courts sont au menu de la manifestation cinématographique “Premiers gestes. Jeune cinéma de Méditerranée”, qui se tiendra du 17 au 21 mars 2017. Organisée par les associations Archipels Images (France) et Nachaz-Dissonances en partenariat avec Hakka Distribution, Arts Distributions et l’Institut français de Tunisie (IFT), la manifestation qui se tient pour la deuxième année consécutive est soutenue cette année par le Fonds Arabe pour la Culture et les Arts (AFAC).

Les films seront projetés au Rio, à CinéMadart et à l’auditorium de l’IFT. Il s’agit de films de jeunes cinéastes. Les projections auront lieu en présence des réalisateurs et seront suivies de débats animés par des critiques. Deux ateliers portant sur la réalisation et sur la critique de cinéma sont programmés ainsi qu’une table ronde autour de la question du territoire. Parmi les invités figurent le cinéaste et producteur tuniso-hollandais Alex Pitstra, la productrice et cinéaste égyptienne Hala Lotfy, le cinéaste tunisien Ala Eddine Slim, les réalisateurs algériens Mohamed Ouzine et Djamel Kerkar, le cinéaste français David Yon, la monteuse et réalisatrice documentaire franco-algérienne Nina Khada.

Les sept longs métrages programmés et sortis entre 2012 et 2016 sont les suivants: “Beznes as usual” d’Alex Pitstra (93 min, Pays Bas, 2016), “Sortir au jour” de Hala Lotfy (96 min, Egypte, 2012), “The last of us” d’Ala Eddine Slim ( 94 min, Tunisie, 2016), “Samir dans la poussière” de Mohamed Ouzine (61 min, France/Algérie, 2015), “Atlal de Djamel Kerkar (111 min, Algérie/France, 2016), “La nuit et l’enfant” de David Yon ( 60 min, France, 2015), “Little eagles” de Mohamed Rashed ( 77 min, Egypte/Liban, 2016)

La liste des courts métrages comprend les oeuvres suivantes : “Vers la tendresse” d’Alice Diop (39 min, France, 2015), “Fatima” de Nina Khada (18 min, Allemagne/France, 2015), “Burûq” de Camille Degeye (10 min, France, 2016), “On est bien comme ça” de Mehdi Barsaoui (19 min, 2016, Tunisie), “Nirin” de Josua Hotz (15 min, Madagascar/Suisse, 2015), “F430” de Yassine Qnia (22 min, France, 2015) et “Foyer” d’Ismaïl Bahri (32 min, France/Tunisie, 2016).

Print Friendly