Tunisie : Des familles des martyrs et blessés de la Révolution appellent à la publication de la liste officielle des martyrs et blessés de la Révolution

Des familles des martyrs et blessés de la Révolution ont appelé lors d’un rassemblement de protestation organisé lundi devant le siège du parlement au Bardo à la publication de la liste officielle des martyrs et blessés de la Révolution, dénonçant le silence du gouvernement, malgré la finalisation de toutes les procédures judiciaires nécessaires.

” Le blocage existe au niveau de la présidence du gouvernement malgré la finalisation de toutes les procédures judiciaires “, a expliqué Me Lamia Farhani, présidente de l’association des martyrs et blessés de la Révolution et sœur du martyrs Anis Farhani.

Selon elle, ” le chef du gouvernement Youssef Chahed n’a plus aucun prétexte pour entraver la publication au JORT de la liste officielle en question qui lui a été remise depuis avril 2018 “.

Me Farhani a annoncé, à cette occasion, avoir introduit une requête contre le chef du gouvernement auprès du Tribunal administratif réclamant la publication de la liste officielle.

Mimoun Khadhraoui, frère du martyr Abdelbasset Khadhraoui, a pour sa part, dénoncé la ” procrastination des gouvernements, en particulier le gouvernement actuel, face à la publication de la liste des martyrs et des blessés”, rappelant que le chef du gouvernement s’était engagé à plusieurs reprises à publier la liste officielle des martyrs et blessés de la révolution, prête depuis 2015.

Le président du Comité Supérieur des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales (CSDHLF) Taoufik Bouderbala et le Rapporteur de la Commission des martyrs et des blessés de la Révolution, Abdellatif Fourati avaient présenté en avril dernier aux trois présidences le rapport de la Commission sur les travaux du Comité comportant une liste définitive des martyrs et blessés de la Révolution.

Le Comité Supérieur des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales avait également adressé des correspondances à l’imprimerie officielle et à la présidence du gouvernement en aout 2018 afin d’accélérer la publication de la liste en question.

Il est à noter que cette manifestation, organisée par l’Association des martyrs et blessés de la révolution, coïncide avec l’audition par la Commission des martyrs et blessés de la révolution, de l’application de la loi de l’amnistie générale et de la justice transitionnelle à l’Assemblée des Représentants du Peuple, des acteurs de la société civile au sujet de la justice transitionnelle.

PARTAGER