Tunisie : Sakhr Matri condamné par contumace

La Chambre criminelle des affaires de corruption financière auprès du Tribunal de première instance de Tunis a condamné, par contumace, à dix ans de prison le gendre de l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali, Sakhr Matri et une autre personne de nationalité étrangère. Ils devront, également, s’acquitter d’une amende de 61 millions de dinars.

Trois autres personnes ont été condamnés par la même chambre, la première à huit ans et les deux autres à quatre ans et ce, pour avoir facilité des opérations d’importation clandestines de marchandises interdites, ainsi que pour fausses déclarations auprès de la Douane et pour fraude fiscale.