Sondage: 35% des Tunisiens regrettent l’ère Ben Ali

Selon le dernier sondage effectué par l’institut 3C Etudes, 35,2% des interrogés regrettent la chute de l’ancien régime contre 56,7 % qui n’éprouvent aucun regret.
Cette perception se confirme même lorsqu’on demande aux sondés de désigner les cinq problèmes majeurs auxquels la Tunisie d’une façon générale est confrontée. Et c’est la détérioration de la situation sécuritaire qui est citée en premier (76%), suivie de la chute du pouvoir d’achat (62%), le chômage (60.4%), le manque de visibilité quant à l’avenir (24%) et la menace sur les libertés (1.6%).

Le sondage porte également sur le degré d’optimisme des Tunisiens en la capacité de Mehdi Jomaâ à réussir sa mission.
Il en ressort que 46, 6 % des sondés se disent confiants en la capacité du nouveau chef du gouvernement, Mehdi Jomaâ à redresser la situation du pays, contre 11.09% qui se déclarent non optimistes.

41,7% des interrogés ont refusé de répondre.
Le sondage a été réalisé du 20 au 26 décembre 2013 auprès d’un échantillon représentatif de la population tunisienne âgée de 18 ans et plus, de 1681 personnes.

Print Friendly