Tunisie – Enseignement :
10 000 emplois en 2013, annonce Hamadi Jebali

tunisie-hamadi-jebali-pLe chef du gouvernement provisoire Hamadi Jebali a indiqué, jeudi 20 décembre, que son gouvernement est parvenu, même partiellement, à réduire le taux de chômage, soulignant que ce taux a atteint 17% au cours du troisième trimestre 2012, contre 18,9 en 2011, selon l’institut national de la statistique (INS).

 

Le Premier ministre a fait savoir que 71 mille postes d’emploi ont été créés au cours des neuf premiers mois de 2012, ajoutant qu’avec le parachèvement du programme de recrutements dans la fonction et les établissements publics, les créations d’emploi au titre de 2012, dépasseront 100 mille postes alors que les prévisions tablaient sur 75 mille. 120 mille postes d’emploi dans les secteurs de l’électricité, textile, agriculture, bâtiment et travaux publics sont restés vacants en raison de la réticence des personnes au chômage à travailler dans ces domaines, a relevé M. Jebali.

Il a ajouté que le programme d’encouragement à l’emploi qui a remplacé le programme “Amal”, est un nouveau mécanisme visant à encourager les jeunes à adhérer à la dynamique d’emploi à travers l’acquisition de nouvelles compétences permettant d’augmenter leur employabilité.

Dans le cadre de la réforme du travail dans les chantiers qui a eu des répercussions négatives sur le marché de l’emploi et porté atteinte aux équilibres du budget de l’Etat en raison des énormes crédits qui lui sont alloués (175MD), le gouvernement a pris des mesures visant à mieux organiser le versement des salaires de ces travailleurs et la vérification de leurs listes nominatives, a fait savoir le Premier ministre. Il a ajouté que cette réforme a mis l’accent sur l’aspect conjoncturel et provisoire des chantiers et lancé un programme d’intégration progressive des travailleurs dans les établissements publics dans le cadre du mécanisme 16.

Jebali a annoncé que 6000 postes d’emploi seront créés au profit des membres des familles des martyrs de la révolution et des blessés ainsi qu’aux bénéficiaires de l’amnistie générale. Il a, également, ajouté que 1250 emplois seront réservés aux familles qui ne comptent aucun membre actif. La distribution de ces postes sera confiée à des commissions régionales.

Dans le même ordre d’idées, Jebali a annoncé le recrutement, en 2013, de 10 mille accompagnateurs scolaires et la qualification de 10 mille agents pour être affectés dans les services publics assurant des prestations directes aux citoyens.

Ce programme de qualification bénéficiera, notamment, aux régions qui souffrent d’un taux élevé de chômage. Estimées à 580MD, ces créations, seront financées par le fonds national d’emploi, le fonds de promotion de la formation professionnelle et le fonds national de promotion de l’artisanat et des petits métiers. Le chef du gouvernement provisoire a souligné l’attachement à encourager la création de projets privés et à activer les conventions conclues en matière de migration légale, en plus de la création d’un programme de placement à l’étranger, notamment, dans les pays maghrébins, africains et du Golfe.

DI/TAP

Lire aussi:

 


Plus :   Di avec TAP   Economie   Emploi   Gouvernement   Recrutement   Société   Tunis   Tunisie

Lire aussi...
"Emploi"



"Gouvernement"



"Société"