Tunisie – Nida Tounes : La mort de Lotfi Naguedh dans les médias

La mort de Lotfi  Naguedh , secrétaire général de Nida Tounes et secrétaire général de l’Union des agriculteurs à Tataouine a fait l’objet de publications dans la presse nationale et internationale.

Dans les médias étrangers :

Une personne est décédée et neuf autres ont été blessées lors de violences jeudi à Tataouine, chef-lieu du sud tunisien, a-t-on appris de sources concordantes.

Les affrontements ont eu lieu en marge d’une marche organisée par la Ligue de protection de la révolution de la ville appelant à ” l’assainissement de l’administration des symboles de la corruption “.

Le Nouvel Observateur

Organisée par la Ligue de protection de la révolution de Tataouine, la marche visait à obtenir le renvoi de membres de l’ancien régime toujours présents au sein de la nouvelle administration.

Les quelque 150 manifestants se sont arrêtés devant le siège social de l’Union régionale de l’agriculture et de la pêche (URAP) et ont commencé à se battre avec des employés de cette organisation à coup de pierres et de cocktails Molotov.

Journal Métro

Selon Nidaa Tounès, Lotfi Naguedh, coordinateur local du parti, est mort après avoir été passé à tabac lors d’une attaque de manifestants favorables au pouvoir contre le siège du syndicat Union régionale de l’agriculture et de la pêche (URAP) qu’il dirigeait.

Le temps.ch

Les militants islamistes, soutenus par des membres de la Ligue de la protection de la révolution (LPR), ont défilé devant les locaux de l’Union régionale en scandant des slogans hostiles au parti Nidaa Tounes. Selon un habitant du quartier, des couteaux et des pierres ont été utilisés lors des bagarres. L’agence de presse TAP a fait état de neuf blessés. Le chef de file d’un autre parti laïque, Al Djoumhouri, a demandé la démission du ministre de l’Intérieur après ces violences.

Reuters

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khaled Tarrouche, a confirmé les violences mais assuré que la victime avait été terrassée par “une crise cardiaque”.

“Même s’il s’agit d’une crise cardiaque, elle est directement liée à l’attaque” que Lotfi Naguedh a subie, a déclaré l’un des responsable du service de presse de Nidaa Tounès (l’Appel de la Tunisie).

24heures.ch

“Meurtre à Tataouine”, titre le site tunisien. Lotfi Naguedh, coordinateur du mouvement d’opposition Nidaa Tounès, serait mort après avoir été tabassé, au cours d’une manifestation pour “l’épuration des cadres de l’ancien régime”, par des militants proches d’Ennahda (au pouvoir).

Courrier International

Dans les médias tunisiens

Les militants de la Ligue de la protection de la révolution (Lpr), soutenus par Ennahdha et le CpR, ont tabassé à mort Lotfi Naqdh, secrétaire général de l’Union des agriculteurs à Tataouine (et coordinateur régional de Nida Tounes).
C’est ce qu’a précisé à Kapitalis Ridha Belhaj, le porte-parole de Nida Tounes  (Appel de la Tunisie), parti créé il y a quelques mois par l’ex-Premier ministre Béji Caïd Essebsi.

Kapitalis

 

1
2