Vivez l’artisanat au 34ème Salon de de la “Création artisanale” au Kram

Les amoureux de l’artisanat tunisien seront servis, dans quelques jours démarrera, à Tunis, au Parc des expositions du Kram, la 34ème édition du Salon de la Création artisanale, organisé par l’Office national de l’artisanat (ONA).

Une nouvelle édition qui se veut un grand rendez-vous avec la création artisanale et l’art du fait main et du naturel, la rencontre de plus de 140.000 visiteurs attendus avec plus de 1.500 exposants, la plus grande manifestation commerciale en Tunisie,  pour encourager un secteur où évolue 350.000 artisans générant un apport en devises de plus de 470 MDT, un véritable secteur stratégique à défendre et à renforcer.

Entre fascination et sublimation, ou les deux à la fois, cette 34ème édition est l’occasion annuelle de mettre en avant la richesse de l’héritage et l’enracinement tunisien qui représente l’identité et la mémoire de tout un peuple.

L’ONA revendique sa grande tradition dans l’organisation du Salon de la Création artisanale, qui, cette année, sera plus consistant au travers des classiques attractions habituelles avec un parcours thématique, ne laissant rien au hasard, et nous guidant dans une cohérence et une continuité qui nous immisce dans l’art de l’artisanat traditionnel tunisien, allant de la formation et le développement des compétences à la création et l’innovation jusqu’à l’investissement et la commercialisation.

Entre l’espace Olympiade de la broderie, espace métier de la broderie, les concours de la création dédiés aussi bien aux métiers des tissages ras qu’aux articles de souvenir et aux étudiants des écoles des arts et des métiers, l’espace design, l’espace des nouveaux promoteurs de l’artisanat, l’espace musée et l’espace Gouvernorats avec le marché des régions dans le cadre du principe de la discrimination positive mettant en avant 14 régions.

En addition aux espaces commerciaux où le Salon s’étale sur une surface de 25.000 m² occupant les 3 halls du parc des expositions du Kram, les visiteurs du Salon seront comblés à leur grande passion de l’art du fait main, aussi au travers de l’espace Artisanat in Me qui vise à les attirer et s’inscrit dans l’esprit de digitalisation et médiatisation sociale du secteur, réconciliant les jeunes avec leur patrimoine et histoire.

Mais au-delà, la démarche innovante de cette édition sera de rétablir le pont entre l’enseignement supérieur et le métier. Un colloque sera organisé, en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur, pour révéler les opportunités d’investissement et de création de projets pour les étudiants et diplômés du supérieur et encourager l’employabilité en mettant en exergue les meilleures pratiques et les sucess stories qui ont permis aux diplômés du supérieur de développer un produit à grande valeur ajoutée et bien positionné sur le marché export, comme d’innombrables marques qui ont développé des sites web et des applications E-commerce et qui ont été mis en avant dans cette édition, dans un espace dédié : E-commerce et Exportation.

Aussi la valorisation des poteries de Sejnane à l’occasion de la candidature de la Tunisie pour intégrer la liste du patrimoine mondial culturel immatériel de l’UNESCO, un véritable mérite pour le travail et le savoir-faire artisanal de ces braves femmes artisanes de Sejnane et un gap pour le positionnement de la marque Tunisie et la reconnaissance de son savoir-faire artisanal.

Parmi les nouveautés, cette année et afin de s’ouvrir sur de nouveaux marchés et d’accéder aux expériences des pays frères et amis dans le domaine de l’artisanat -en vertu de l’importance des relations bilatérales fraternelles entre les deux pays-, le Bahreïn sera l’«invité d’honneur» du Salon de la Création artisanale.

Cette invitation a pour objectif d’initier une ouverture sur les marchés du Golfe et d’assurer une coordination pour s’implanter dans ces marchés en renforçant les échanges commerciaux et d’encourager les exportations des produits artisanaux et du savoir-faire tunisien vers ces pays.

A cette grande festivité de l’artisanat, le grand voisin algérien sera là, par le biais de l’Agence Nationale de l’artisanat Traditionnel (ANART), dans le cadre du protocole d’accord dans le domaine de l’artisanat entre les deux gouvernements.

Le 28 avril démarrera la 34ème édition du Salon à partir de 14H pour le grand public, un rendez-vous à ne rater sous aucun prétexte. Une occasion pour découvrir la richesse du produit artisanal tunisien, de faire de bonnes affaires et de revendiquer son ancrage et patrimoine national : Vivez l’artisanat, achetez tunisien, réveillez la passion du fait main tunisien en vous !

Print Friendly