Tunisie, Emploi :
Grève de la faim à Redayef

Des jeunes sans emploi de la ville minière Redayef (gouvernorat de Gafsa) poursuivent depuis dimanche dernier une grève de la faim au siège de l’union locale du travail.

Le groupe des grévistes, composé de 16 personnes dont 3 jeunes femmes entendent, par leur action, exprimer leur attachement à leur droit au travail et demandent aux autorités d’accorder davantage d’intérêt aux dossiers du développement et de l’emploi dans leur région, a affirmé Farid Machouch, un des grévistes.

Les grévistes dont la majorité n’ont pas réussi au concours de la compagnie de phosphates de Gafsa (CPG) de recrutement d’agents d’exécution, appellent à accroître la part de la région de Redayef dans le programme de recrutement de la compagnie.

« Le recrutement à la CPG dans les zones du bassin minier a été effectuée suite à une décision prise au mois de mars 2011 selon les besoins en main d »uvre et des critères objectifs, a affirmé, de son côté, le gouverneur de Gafsa, Ibrahim Hamdaoui.

« Un concours de recrutement des ouvriers dans le programme de l’environnement sera ouvert en prenant uniquement en considération les situations sociales des candidats, a t-il ajouté, précisant que 200 nouvelles opportunités d’emploi seront accordées à la région de Redayef dans ce cadre.

Le gouverneur a également indiqué que des efforts sont déployés pour attirer les investisseurs dans la région.

Le nombre des admis au concours de recrutement d’agents d’exécution à Redayef, proclamé samedi dernier, s’élève à 454, rappelle-t-on.

WMC/TAP

Lire aussi :
Tunisie,Sport, Recrutement: Tarek Dhiab promet des réformes « radicales »
La firme internationale « Baktat » crée une unité en Tunisie
Ligne de crédit de 100 millions d’euros pour les investisseurs iraniens en Tunisie


Plus :   Di avec TAP   Droit   Emploi   Gafsa   Gouvernement   Politique   Population   Recrutement   Santé   Sécurité   Société   Top News   Tunisie

Lire aussi...
"Droit"



"Emploi"



"Gouvernement"



"Politique"



"Population"



"Santé"



"Sécurité"