Tunisie : Kamel Fkih, nouveau ministre de l’Intérieur

Le président de la République Kais Saied a émis, vendredi soir, un décret mettant fin aux fonctions du ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine.

Il a également émis un décret nommant Kamel Fkih à ce poste, indique un communiqué de la Présidence.

Le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, a déclaré, vendredi soir, avoir présenté sa démission au président de la République qui l’a acceptée.

“Je remercie le président de la République et lui adresse tous mes sentiments de respect et de considération pour la confiance qu’il a placée en moi et pour la compréhension dont il a fait preuve à l’égard de ma situation en acceptant ma démission”, a-t-il dit.

Le sens de responsabilité m’a conduit au ministère de l’Intérieur (…) et le devoir d’un père m’appelle, aujourd’hui, pour une nouvelle mission.

Taoufik Charfeddine a tenu à remercier tout le personnel du ministère de l’Intérieur, hommes et femmes, louant leur patriotisme, loyauté, sincérité, abnégation et professionnalisme.
Il a exprimé sa fierté d’avoir appartenu à cette institution.

Le ministre s’est exprimé, vendredi soir, dans une déclaration accordée à la presse, à l’occasion de la cérémonie de sortie de la 73 e promotion de l’Ecole de la Garde nationale de Bir Bouregba.

PARTAGER