Tunisie : La signature de Ghannouchi sur le fondation d’Ennahdha est illégale

La présidente du bloc parlementaire du PDL, Abir Moussi, a déclaré lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 7 juillet que la formation du mouvement Ennahdha en 2011 était contraire à la loi, soulignant que le tribunal administratif sera saisi après que Ghannouchi ait enfreint la loi.

Moussi a confirmé, ce mardi, qu’elle avait obtenu un document officiel du ministère des droits de l’Homme à l’époque prouvant que le leader d’Ennahdha avait signé le 28 janvier 2011 sur la déclaration de la fondation d’Ennahdha, alors qu’il n’était pas en Tunisie, indiquant que son laissez-passer avait été fraudé.

Elle a également présenté une nouvelle signature de Ghannouchi, qui, selon elle, était différente de la première.