La France approuve l’octroi d’une prime complémentaire pour les retraités Tunisiens

age-retraiteLe député d’Afek Tounès (France Nord), Mohamed Ghannem, a indiqué, mardi, que les autorités françaises ont approuvé, récemment, l’octroi d’une prime complémentaire d’une valeur de 550 euros par mois pour les retraités Tunisiens résidant en France avec un plafond de 6.600 euros par an et ce sans les obliger à demeurer six mois au moins sur le territoire français.

Ghannem a souligné, dans une déclaration à l’Agence TAP, qu’environ 35 mille travailleurs d’origine non européenne, dont 90% d’entre eux sont d’origine maghrébine (Tunisie, Algérie, Maroc), bénéficieront de cette prime complémentaire décidée le 8 octobre courant, précisant que le versement de cette somme se fera à partir du 1er janvier 2016.

Il a ajouté que les efforts déployés par plusieurs associations dont en particulier celles concernées par l’amélioration de la situation des retraités vivant dans des conditions sociales difficiles, ont abouti à la prise de cette décision par les autorités françaises.

A rappeler que le nombre de Tunisiens établis à l’étranger a atteint, selon les dernières statistiques publiées par l’Office des Tunisiens à l’étranger (OTE) en 2012, un million 223 mille, dont 84,5% se trouvent en Europe et 54,7 d’entre eux résident en France.

On rappelle également que le montant de l’aide est plafonné à 6600 par an (soit 550E/mois) et est réparti comme suit (1):

6600 €, si les ressources annuelles sont inférieures à 600 €
6000 €, si les ressources annuelles sont supérieures ou égales à 600€ et inférieures à 1200 €
5400 €, si les ressources annuelles sont supérieures ou égales à 1200 € et inférieures à 1800 €
4800 €, si les ressources annuelles sont supérieures ou égales à 1800 € et inférieures à 2400 €
4 200 €, si les ressources annuelles sont supérieures ou égales à 2400 € et inférieures à 3000 €
3 600 €, si les ressources annuelles sont supérieures ou égales à 3000 € et inférieures à 3600 €
3000 €, si les ressources annuelles sont supérieures ou égales à 3600 € et inférieures à 4200 €
2400 €, si les ressources annuelles sont supérieures ou égales à 4200 € et inférieures à 4800 €
1800 €, si les ressources annuelles sont supérieures ou égales à 4800 € et inférieures à 5400 €
1200 €, si les ressources annuelles sont supérieures ou égales à 5400 € et inférieures ou égales à 6000 €
600 €, si les ressources annuelles sont supérieures ou égales à 6000 € et inférieures à 6600

Print Friendly