Tunisie : Karoui et Ghannouchi ont menti à leurs électeurs

Nabil Karoui et Rached Ghannouchi se sont lancés des accusations tout au long de la campagne électorale lors de la présidentielle et des législatives.

Nabil Karoui a même écrit un communiqué, alors qu’il était en prison, où il mentionne à 12 reprises qu’il ne s’alliera jamais avec le mouvement islamiste après les élections.

Télécharger (PDF, Inconnu)

Quant au leader du mouvement Ennahdha, qui vient d’être élu président du Parlement, il avait enregistré une vidéo dans laquelle il affirmait qu’il n’y aura pas de coalition ou d’alliance avec le parti Qalb Tounes à cause des soupçons de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale.

الأستاذ راشد الغنوشي: كما وعدناكم فنحن لن نتحالف مع حزب قلب تونس والدستوري الحر

الأستاذ راشد الغنوشي: كما وعدناكم فنحن لن نتحالف مع حزب قلب تونس والدستوري الحر

Publiée par ‎Rached Ghannouchi راشد الغنوشي‎ sur Samedi 12 octobre 2019

Il ne faut pas oublier l’épisode de Ari Ben Menashe, une interview que la chaîne Attessia allait diffuser quelques jours avant le deuxième tour de l’élection présidentielle qui visait Nabil Karoui.

Doit-on dire que le mensonge est un art qui porte bien si l’on sait le manier avec doigtée?