Chantage au roi Mohammed VI : Les enregistrements audios accablant les deux journalistes jugés recevables

Catherine Graciet et Eric Laurent, les deux journalistes français poursuivis pour tentative de chantage et d’extorsion au roi Mohammed VI, ont été de nouveau mis en cause par la Cour d’Appel de Reims, laquelle cour vient de juger recevables les deux enregistrements les accablant.

Les avocats du roi, Maîtres Eric Dupont-Moretti et Ralph Boussier, ont déclaré dans un communiqué relayé par l’agence MAP que les enregistrements n’étaient qu’un moyen de conforter l’existence du délit, “celui-ci n’étant nullement remis en cause par ailleurs. Ils viennent donc s’ajouter aux différents éléments accablant déjà les accusés”.

Rappelons que les deux journalistes ont été arrêtés par les autorités judiciaires en flagrant délit avec en leur possession 80.000 euros en liquide ainsi qu’un manuscrit signé de leurs propres mains dans lequel ils s’engagent à ne plus rien écrire sur le roi Mohammed VI en contrepartie de la somme de 2 millions d’euros.

Print Friendly