Kasserine :
Des affrontements entre un groupe armé et la garde nationale font un mort

Un agent de la garde nationale a été tué lundi dans des affrontements armés entre des éléments de la garde nationale et un groupe d’individus, à Jbel snak-Tam Smida (délégation de fériana/gouvernorat de Kasserine/centre-est).Selon certaines sources, le groupe est composé de quatre individus armés qui se sont infiltrés à partir du territoire algérien.

Le ministère de l’intérieur a annoncé dans un communiqué, dont l’agence TAP a obtenu une copie, le décès de l’adjudant de la garde nationale, Anis Jelassi, qui est tombé en martyr au cours de ces affrontements, touché par balles provenant d’un groupe armé qui a été repéré lors d’une opération de ratissage de la zone, effectuée par la garde nationale, des unités de l’armée et la direction des forêts, à Jebel snak- Tam smida, dans la délégation de Fériana, à 10 km de la frontière tuniso-algérienne, selon le communiqué.

Des sources hospitalières de l’hôpital régional de Kasserine ont indiqué que l’adjudant Anis Jelassi, atteint de blessures graves par balles, est décédé à l’hôpital.

Des échanges de tirs nourris ont été enregistrés au cours de ces affrontements qui ont fait des blessés parmi les éléments de la garde nationale, selon une source sécuritaire.

La zone est actuellement entièrement bouclée, après l’arrivée des renforts militaires et sécuritaires qui effectuent des opérations de ratissage.

Aucun membre du groupe armé n’a été arrêté à l’heure actuelle.

Di/TAP


Plus :   A suivre...   Di avec TAP   Extrémisme   Faits-Divers   Gouvernement   Kasserine   Militaire   Rédaction   Sécurité   Top News   Tunisie

Lire aussi...
"Faits-Divers"



"Gouvernement"



"Militaire"



"Sécurité"