Tunisie – Sfax : Guerre ouverte entre l’UGTT et des associations islamistes

Par : Hafez

L’Association des prêcheurs et des sciences théologiques et la section régionale de Sfax de l’Association tunisienne des imams des mosquées ont publié un communiqué dans lequel elles  considèrent la situation actuelle et dans le futur au sein de l’UGTT régionale est une déviation du rôle de cette organisation.

Elles accusent les responsables corrompus et les politiciens ratés d’utiliser cette institution pour des règlements de comptes politiques et idéologiques et exploiter la centrale syndicale pour leur propre intérêt. Tout en appelant à l’assainissement de l’UGTT régionale, les deux associations signataires dudit document ont exigé du secrétaire général de l’Union régionale de Sfax, Mohamed Chaabane, de présenter ses excuses suite aux fausses accusations diffusées à l’encontre des imams et sa volonté de mettre la main sur les mosquées.

Le communiqué appelle, entre autres, à ne plus participer aux grèves politiques en les qualifiant de dévastatrices. Les deux associations se sont exprimées clairement sur leur volonté de boycotter les adhésions et les activités de l’UGTT et de créer une centrale syndicale indépendante si de telles pratiques continuent.

Le secrétaire général de l’Union régionale de Sfax de l’UGTT avait appelé ses bases à faire descendre les imams des tribunes des prêches si ces derniers attaquent la Centrale syndicale suite à une série d’attaques prononcées par les imams dans les prêches du vendredi. Dans beaucoup de mosquées de la région, des critiques et autres attaques ont proférées à l’encontre de l’UGTT suite aux grèves de soutien des syndicalistes arrêtés dans l’affaire de l’hôpital Hédi Chaker.

De notre correspondant à Sfax, Hafez

Lire aussi:

Tunisie – Radio Sfax: Des partis politiques condamnent la campagne de dénigrement contre l’UGTT
Tunisie: L’égalité entre la femme et l’homme est  »une affaire tranchée », affirme Jebali
Tunisie: Manifestation à Monastir pour la défense des acquis de la femmes

Print Friendly