Paris sportifs : La société “Promosport” assure que le secteur est sous le monopole de l’Etat seul

Par : TAP

Le société tunisienne des jeux “Promosport” a assuré mardi que le domaine des paris sportif est en Tunisie placé sous le monopole de l’Etat et qu’elle compte prochainement lancer une plateforme numérique de paris dans le cadre de sa stratégie de développement et d’ouverture sur le marché.

Son président directeur général, Adel Zaremdini a souligné sur les paris sportifs compte parmi les secteurs et activités économiques les plus risqués et qui requiert un contrôle sévère, notamment, avec la prolifération du crime organisé lié aux paris partout dans le monde.

Zaremdini s’exprimait en conférence de presse, à la maison des Fédérations pour jeter la lumière sur les activités de sa société et ses efforts en matière de lutte contre les paris clandestins.

La société tunisienne des jeux est, note-t-on, en bute depuis quelques temps à une campagne de diffamation suite à son accord de partenariat conclu avec la société italienne “SISAL” laquelle est soupçonner d’entretenir des liens avec l'”entité sioniste”.

Le Pdg a, par ailleurs, indiqué que le Conseil de la concurrence avait déjà rendu son verdict accordant à l’Etat seul le monopole des paris sportifs ce qui met dans l’illégalité tout autre activité de paris parallèles.

“La société Promosport avait réclamé la suppression de l’article 24 de la loi des finances en raison des lacunes qu’il renferme, ayant notamment causé d’importantes pertes à l’Etat”, a-t-il encore expliqué.

Selon lui, la société italienne qui a remporté en août 2022 l’appel d’offres lancé par Promosport, développe et gère des jeux avec une expertise et des normes élevées d’intégrité, de transparence et de sécurité certifiées par des organisations internationales et européennes de paris.

“Promosport a appelé SISAL à respecter les spécificités socioculturelles du pays et à s’abstenir de programmer dans le cadre de son activité de paris sportifs toutes compétitions ayant un rapport avec l’entité sioniste”, a assuré Zaremdine, faisant remarquer que la protection des données relatives aux parieurs est la responsabilité de sa société conformément aux règles et lois en vigueur.

PARTAGER