Omar Ouelbani: Séance de travail entre les différents intervenants pour assurer le bon déroulement des examens nationaux

Le directeur général des examens au ministère de l’Education, Omar Ouelbani, a indiqué qu’une séance de travail tenue mardi entre les représentants des ministères de l’Education, de la Défense et de l’Intérieur, a été axée sur le plan sécuritaire à mettre en place pour assurer le bon déroulement des examens nationaux pour l’année scolaire 2016/2017.

Ouelbani a précisé, mercredi dans une déclaration à la TAP, que le plan sécuritaire s’articule autour de deux volets, le premier consiste en les mesures sécuritaires à adopter lors de l’acheminement des sujets des examens nationaux qui, a-t-il dit, parcourent, durant le mois de juin, une distance de 1 million km. Le second volet porte sur les mesures à mettre en œuvre pour assurer une surveillance et protection adéquates aux différents centres d’examens.

Selon Ouelbani, il s’agit notamment de 1095 centres d’épreuves écrites, 81 centres de dépôt, 11 centres de collecte et de distribution et 43 centres de correction des épreuves écrites des différents examens nationaux.

Les centres de correction des épreuves sont répartis sur 30 centres de correction des épreuves du baccalauréat, 6 centres de correction des épreuves du concours d’accès aux lycées pilotes et 7 centres de correction des épreuves du concours d’accès aux collèges pilotes.

Oulebani a rappelé que des séances de travail sont prévues dans les gouvernorats, en présence du gouverneur de chaque région pour déterminer un plan sécuritaire adéquat favorisant le bon déroulement des examens selon les spécificités de chaque zone.

Une réunion avec une délégation du syndicat général de l’enseignement secondaire, conduite par le secrétaire général du syndicat Lassad Yaacoubi, a été axée sur les moyens de réussir les examens nationaux, a encore souligné Ouelbani.

Print Friendly