Sfax : «Trop tard pour mon père, réagissez pour les vôtres»

Par : Hafez

C’est le slogan qui était affiché, mercredi 14 septembre, sur les murs du siège du gouvernorat de Sfax lors du rassemblement auquel ont participé les représentants de la société civile et des citoyens.

On lisait sur les visages des 400 personnes ayant répondu à un SMS un sentiment d’inquiétude, de colère, d’indignation,  face à la recrudescence des actes criminels dans la région et suite au crime qui a coûté la vie à un homme d’affaires tué mardi 13 septembre à son domicile par des malfaiteurs selon les premiers éléments de l’enquête.

De notre correspondant à Sfax, Hafez

Lire aussi :

Les Sfaxiens se révoltent contre l’insécurité