Une amende de 500 dt et 3 mois d’emprisonnement pour harcèlement dans les lieux publics

La loi 16 vient d’être votée par la commission des droits et des libertés. Cette loi protège la femme contre le harcèlement dans les espaces publics.

Toutes personnes qui cherchent à dégrader la femme avec un geste, une insulte pourraient payer 500 dt d’amende et être jugés à une peine de prison de 3 mois.

Comme mentionné par Me Belhaj Hmida, cette loi protégera aussi les filles mineures. Les intermédiaires qui participeront à la promotion du travail des mineures risquent une peine de prison de 3 mois et une amende de 5 à 6 mille dinars.

La discrimination salariale sera aussi sanctionnée par cette loi.

 

 

Print Friendly