Tunisie: La justice rejette la plainte de Ridha Belhaj

Le Tribunal de première instance a rejeté, mercredi, une action civile intentée par Ridha Belhaj, membre de l’instance dirigeante de Nidaa Tounes, pour l’annulation des résultats du “congrès de Sousse” et des décisions qui y sont issues.

Ridha Belhaj demandait, aussi, l’annulation des décisions émanant, à postériori, de Hafedh Caid Essebsi en sa qualité de représentant légal du parti.

Dans une déclaration, jeudi, à l’Agence TAP, l’attaché de presse de Nidaa Tounes, Anis Ben Sassi, a indiqué que “le Tribunal de première instance a rejeté la plainte pour vice de forme et irrégularité de fond”.

Ridha Belhaj, ancien président du comité politique de Nidaa et ancien chef du cabinet du président de la République, avait porté plainte contre Nidaa Tounes, en la personne de son représentant légal et directeur exécutif, Hafedh Caid Essebsi, pour annulation des décisions émanant du congrès de Sousse qui a eu lieu les 9 et 10 janvier 2016.

Print Friendly