Tabarka : Arrestation d’un takfiriste qui préparait un attentat durant le Ramadhan

Dans le cadre de la prévention contre d’éventuelles attaques terroristes, les unités de la garde nationale ont récolté des informations concernant une éventuelle attaque terroriste qui devait avoir lieu durant la deuxième moitié du mois de Ramadhan.

L’individu en question est originaire de Sidi Bouzid mais s’est rendu à Tabarka, gouvernorat de Jendouba. Ce salafiste takfiriste qui a changé son lieu de résidence a été piégé par les unités de la garde nationale de Tabarka.

Suite à une perquisition à son domicile, les gardes nationaux ont trouvé un ordinateur grâce auquel il communique avec d’autres éléments extrémistes faisant allégeance au groupuscule de Daech en Syrie.

Ces éléments extrémistes, Bassem et Mohamed Hedi, ont exprimé leur volonté d’entrer clandestinement sur le territoire tunisien pour effectuer des attentats terroristes en Tunisie le 14 du mois de ramadhan.

L’enquête a aussi déterminé un lien entre le salafiste extrémiste arrêté et le terroriste Abou Sofien Essoufi, tué lors de l’opération de Sidi Bouzid.

Le salafiste takfiriste arrêté, Abou Omar, a avoué qu’il a tenté de perpétrer un attentat terroriste avec l’aide d’un autre extrémiste résidant à Sidi Bouzid ainsi que deux autres extrémistes qui devaient le rejoindre, selon le quotidien Assarih, durant la nuit du 14ème au 15ème jour du mois saint de Ramadhan.

Print Friendly