Nouvelles mesures anti-fraude pour sécuriser le Bac 2017 en Algérie

Les mesures anti-fraude pour sécuriser le BAC 2017 en Algérie, ont été dévoilées, mardi 09 mai 2017, par la ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghebrit et ce lors d’une conférence de presse, a indiqué l’agence officielle TSA.

Parmi ces mesures figurent notamment ; l’interdiction des portables dans les salles d’examen et l’utilisation de brouilleurs de portables et de caméras de surveillance.

La ministre a également révélé l’existence d’«un plan de sécurisation des sites», mis en place par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, «la réhabilitation du siège régional de l’Office national des examens et concours d’Alger, et la réduction du nombre de centres où sont gardés les sujets des épreuves».

Rappelons que plusieurs scandales de fraude ont entaché l’examen du baccalauréat en 2016.

Print Friendly