Tunisie: Une campagne nationale pour sensibiliser contre la fraude aux examens

L’Observatoire Tunisien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique poursuit sa campagne nationale de sensibilisation contre la fraude aux examens et le plagiat littéraire.

“Lancée au début de l’année universitaire 2016/2017 sur les réseaux sociaux et dans le milieu universitaire, cette campagne vise essentiellement à sensibiliser les étudiants et les chercheurs aux risques encourus par la triche au cours des examens et du plagiat”, a indiqué, lundi, le Président de l’Observatoire”, Najeh Salem.

“Un numéro vert 80102222 a été mis en service afin de dénoncer les cas de fraude et de plagiat”, a-t-il précisé, ajoutant que cette campagne est menée en collaboration avec l’Instance Nationale de Lutte contre la Corruption avec la coordination du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Et de souligner: ” Cette campagne sera évaluée à la fin de cette année universitaire. Ainsi le nombre des cas de fraude recensés cette année sera comparé à celui de l’année dernière.”

Par ailleurs, Salem a regretté la couverture médiatique insuffisante de cette campagne nationale malgré, a-t-il dit, “son enjeu majeur”, soulignant que la lutte contre la fraude demeure une responsabilité commune entre les différents intervenants dont les médias et les organisations de la société civile.

Crée en septembre 2016, l’Observatoire tunisien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique siège à la Faculté des Sciences Juridiques et de Gestion de Jendouba.

Dirigée par des universitaires, cet observatoire est une association scientifique qui œuvre à instaurer un enseignement supérieur qui soit en mesure de développer la société et de consacrer la souveraineté nationale et les principes de la liberté, de la démocratie et de la citoyenneté.

Print Friendly