Institut de Ksar Said: les enseignants observant un sit-in seront réintégrés

Les professeurs d’éducation physique qui observaient un sit-in au siège de l’Institut supérieur de sport et d’éducation physique de Ksar Said seront réintégrés administrativement à l’institut en coordination avec le ministère de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique et le ministère de la jeunesse et des sports, en vertu d’un accord conclu lors d’une réunion de travail tenue vendredi au siège du ministère de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique.

La réunion, présidée par Slim Khalbous, ministre de l’enseignement supérieur, et Majdoline Cherni, ministre de la jeunesse et des sports, a réuni également les représentants du syndicat des enseignants de l’enseignement secondaire, le président de l’université de Mannouba et le directeur de l’institut.

La réunion, qui a porté sur la situation administrative et pédagogique des professeurs observant le sit-in, a été l’occasion pour les différentes parties d’exposer leurs points de vue et les solutions qu’elles proposent à la crise qui s’est exacerbée lors des dernières semaines, selon un communiqué du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Il été convenu par ailleurs d’ouvrir un dialogue entre les deux ministères et les représentants syndicaux des professeurs pour fixer les critères objectifs pour le détachement des professeurs d’enseignement secondaire auprès des instituts de sport et d’éducation physique dont les besoins de détachement d’enseignants s’est rétréci en raison de la baisse du nombre des étudiants inscrits, indique-t-on de même source.

Les six professeurs observant le sit-in depuis le 14 mars ont durci leur mouvement en déclenchant une grève de la faim depuis le 2 avril pour revendiquer le droit à enseigner, rappelle-t-on.

Il ont décidé de suspendre leurs mouvements le 12 avril en vertu d’un accord conclu lors d’une réunion entre la ministre de la jeunesse et des sport et le syndicat général de l’enseignement secondaire qui permet aux sittineurs d’obtenir les tableaux d’emploi du temps dans un délai ne dépassant pas le 17 avril 2017.

Print Friendly