Hédi Majdoub: L’approche sécuritaire insuffisante pour faire face à la violence dans les stades

Hédi Majdoub, ministre de l’intérieur, a affirmé que “les solutions sécuritaires au problème de la violence dans les stades ne sont pas suffisantes” et son éradication exige la conjugaison des efforts collectifs, notamment au niveau des structures sportives concernées.

Dans une déclaration à l’Agence TAP, en marge de la finale de la coupe du ministre de l’intérieur, disputée vendredi au stade Chedli Zouiten à l’occasion du 61e anniversaire de la création des forces de sécurité intérieure, Hédi Majdoub a indiqué que les forces de sécurité “font de leur mieux pour assurer le déroulement des compétitions sportives dans les meilleures conditions à tous les niveaux, notamment la sécurité des supporters”.

“Nous ne ménageons aucun effort pour prendre les mesures nécessaires à cet égard, mais le traitement sécuritaire à lui seul n’est pas efficace pour éradiquer la violence dans les stades et un effort collectif est requis des différentes parties impliquées, notamment au sein du public sportif et des structures sportives”, a-t-il ajouté.

Le ministre a estimé que la violence “s’est amplifiée ces derniers temps dans les stades” et que les autorités sécuritaires font tout leur possible pour assurer la sécurité des rencontres sportives afin que le sport preserve ses nobles idéaux, mais le véritable travail pour traiter ce fléau dépasse l’approche sécuritaire”.

Print Friendly