L’affaire des enfants tunisiens sans soutien en Libye est un “dossier à rebondissements”

Le Directeur général des affaires consulaires au ministère des Affaires étrangères, Chafik Hajji a qualifié l’affaire des enfants tunisiens bloqués en Libye de “dossier à rebondissements”.

Jusqu’au 5 février dernier, a-t-il expliqué, les informations dont disposait le ministère font état de 12 enfants se trouvant en Libye tandis que leur nombre atteindrait à ce jour 24 enfants d’après des informations recueillies auprès des familles et du Croissant rouge.

Dans une déclaration, jeudi, à l’agence TAP, Chafik Hajji a démenti l’information relayée il y a deux jours par deux députés de Nidaa Tounes, Mongi Harbaoui et Ibtissem Jebabli selon laquelle 44 enfants tunisiens sans soutien se trouvent actuellement en Libye. Les deux députés ont effectué une visite en Libye (du 7 au 13 avril) qui intervient, selon eux, dans le cadre d'”une action humanitaire à dimension politique” et à l’invitation de parlementaires et d’acteurs politiques.

En sa qualité officielle, ajoute le responsable, le ministère des Affaires étrangères continue la coordination avec les parties concernées par ce dossier pour aplanir les difficultés et identifier des solutions. Des réunions se tiennent à cet égard entre les représentants de la délégation ministérielle qui devait visiter en février dernier la Libye. Il s’agit des ministères des Affaires sociales, de l’Intérieur, des Affaires étrangères, de la santé, de la Femme, de la famille et de l’Enfance.

Il est possible de coordonner avec la commission parlementaire des affaires des tunisiens à l’étranger sur ce dossier, a ajouté le Directeur général des affaires consulaires qui n’exclut pas une “évolution positive” dans les prochains jours.

Print Friendly