Tunisie: Le SNJT condamne le contenu de l’enregistrement audio attribué à Nabil Karoui

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a fermement condamné, mardi, le contenu l’enregistrement audio attribué à Nabil Karoui, propriétaire de la chaîne Nessma TV, estimant que celui-ci est “de nature à encourager la désinformation et inciter à la diffamation”.

“Il s’agit d’un acte punissable par la loi n’ayant aucun lien avec l’éthique de la profession”, a-t-il déploré dans un communiqué publié par le syndicat.

Le SNJT s’est dit étonné du silence du ministère public et du fait qu’aucune enquête n’a été ouverte concernant le contenu de la fuite “alors que la réaction du parquet ne se fait pas attendre quand il s’agit d’incriminer la liberté de la presse et de l’édition”, lit-on de même source.

La carte d’adhésion au syndicat sera systématiquement retirée à tous ceux qui se révèleront impliqués dans cette fuite ou dans tout autre acte portant atteinte à la déontologie du journalisme, a-t-il menacé.

Le syndicat a, en outre, appelé la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) et les autorités publiques à enquêter sur les financements des établissements médiatiques.

De son côté, le Syndicat général de l’Information a appelé, mardi, dans un communiqué, à l’ouverture d’une enquête pour dévoiler la vérité sur cet enregistrement audio qui, a-t-il regretté, a révélé la gravité de la situation chaotique du secteur et son instrumentalisation.

Print Friendly