Tunisie: Nessma TV qualifie d’illégale la décision de la Haica et décide de saisir la Justice

La chaine privée Nessma TV a qualifié, jeudi, d’illégale la décision de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) de suspendre la transmission de ses programmes sur les fréquences de sept radios.

Cette décision ” préméditée ” issue d’une instance dont les prérogatives sont arrivées à expiration est ” injuste “, ” irresponsable ” et ” illégale “, a estimé la chaine dans un communiqué annonçant qu’elle saisira la justice.

Par ailleurs, Nessma TV a exhorté les autorités compétentes à accélérer la mise en application des dispositions de la nouvelle Constitution qui prévoit l’instauration d’une instance de régulation permanente et impartiale. ” Cette instance devrait avoir pour mission de préserver la liberté de la presse et d’expression et de réguler le paysage audiovisuel “, lit-on dans le même communiqué.

Le Conseil de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) avait décidé, mardi, la suspension de la transmission des programmes de Nessma TV sur les fréquences de 7 radios.
Il s’agit de Nejma FM, Dream FM, Karama FM, Kasserine FM, Ulysse FM, la Voix des mines et Oxygène FM.

Le Conseil de la HAICA avait expliqué que la chaine en question ne peut pas diffuser ses contenus sur des fréquences radio, considérant que Nessma TV qui prétend vouloir faire parvenir la voix des régions, cherche à manipuler l’opinion publique.
Selon la HAICA, la décision a été prise sur la base des dispositions du décret-loi 116 de 2011.

Print Friendly