Tunisie: Vingt agressions enregistrées dans le secteur des médias

Vingt agressions ont été enregistrées durant le mois de mars 2017 visant quarante et un individus travaillant dans le secteur des médias, a relevé, mardi, le Centre pour la sécurité du travail au sein du Syndicat national des journalistes Tunisiens (SNJT).

Ces violations ont concerné 7 journalistes (femmes), 34 (hommes) exerçant dans huit chaînes de télévision, onze radios, quatre journaux et un site électronique.

Au cours du même mois, le rapport signale cinq cas d’interdiction de travail, six cas de harcèlement, trois agressions physiques, deux arrestations et deux cas de censure.

D’après Khaoula Chabbah, membre de l’unité d’observation relevant du Centre pour la sécurité du travail, les policiers sont les le premiers à s’en prendre aux journalistes au cours du mois de mars dernier, suivis des citoyens et fonctionnaires publics.

Print Friendly