Tunisie: Le SNJT dénonce les poursuites contre des journalistes sur la base de l’article 128 du code pénal

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a dénoncé, vendredi, les poursuites engagées contre des journalistes sur la base de l’article 128 du code pénale et de l’article 86 du code des télécommunications.

Dans un communiqué, le Syndicat fait état de l’interpellation, récemment, de deux journalistes en dehors du décret-loi n° 2011-115 du 2 novembre 2011, relatif à la liberté de la presse, de l’impression et de l’édition.

” Le Syndicat s’inquiète d’une recrudescence ” importante ” de la convocation des journalistes pour des affaires d’opinion ce qui risque de mettre en péril les avancées obtenues depuis la révolution de 2011 “, lit-on dans le même communiqué.

Le Syndicat des journalistes a appelé à la protection du secret des sources des journalistes et à l’bondon de leur poursuite sur la base de l’article 128 du code pénal.

Deux journalistes ont été récemment interpellés sur la base dudit article pour ” attribution à un fonctionnaire public ou assimilé des faits illégaux en rapport avec ses fonctions, sans en établir la véracité “, apprend-on de même source.

Print Friendly