Contrat de la dignité : Prolongation au 7 avril de la date d’inscription des entreprises privées

Le ministre de la formation professionnelle et de l’emploi, Imed Hammemi a annoncé, vendredi, la prolongation de cinq jours de la date d’inscription des entreprises privées au programme “Contrat de la dignité”.

S’exprimant lors d’une rencontre avec la presse sur les résultats de l’opération d’inscription au contrat de la dignité, le ministre a fait savoir que la décision de prolonger, du 3 au 7 avril inclus, du délai d’inscription des entreprises privées a été prise en coordination avec la présidence du gouvernement et à la demande des gouverneurs de certaines régions et de représentants de quelques secteurs et entreprises.

Cette décision, a-t-il dit, a été prise pour fournir davantage d’opportunités d’emploi et garantir l’égalité des chances entre les régions dont dix gouvernorats n’ayant pas encore atteint le quota qui leur est réservé en termes de postes d’emploi estimé à 1042 pour chaque région.

Il a ajouté que les services de l’agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant (ANETI) entamera, à partir de ce vendredi, l’organisation d’ateliers en vue de favoriser la correspondance entre l’offre et les profils des demandeurs d’emploi. La signature des contrats démarrera le 8 avril 2017 a fait savoir le ministre.

Il a rappelé que 25 mille personnes bénéficieront du contrat de la dignité en 2017. Hammemi n’a pas exclu la possibilité d’augmenter le nombre des bénéficiaires en 2018 si la situation économique s’améliore.

Les entreprises privées ont proposé jusqu’à la date du 30 mars 2017, date de la clôture des inscriptions des entreprises, 30749 opportunités d’emploi dépassant, ainsi le seuil fixé par le gouvernement pour 2017, selon Hammami.

L’ANETI a enregistré, au 25 mars 2017, date limite d’inscription des demandeurs d’emploi 168 mille 318 postulants parmi des diplômés du supérieur désireux de bénéficier du programme “contrat de la dignité” dont 1928 personnes porteuses de handicap. 74,6% des postulants sont de sexe masculin et 25,4% de sexe féminin.

Le gouvernorat de Gafsa a enregistré le plus grand nombre de candidats avec 12169 personnes inscrites, suivi de Sfax (11460 postulants). Les gouvernorats de Zaghouan et de Tozeur disposent du plus faible nombre de personnes inscrites enregistrant, respectivement, 1692 et 3107 candidats.

De son côté, la secrétaire d’Etat chargée de la formation professionnelle et de l’initiative privée, Sayda Ounissi a rappelé qu’une enveloppe de 132 millions de dinars a été mobilisée en 2017 pour le lancement de la première phase du programme contrat de la dignité qui profitera entre 2017 et 2018 à 50 mille demandeurs d’emploi.

Le même montant sera consacré à la deuxième phase du programme dont le démarrage est prévu en janvier 2018

Print Friendly