Tunisie: Les sécuritaires ont le droit de participer aux élections municipales

Les sécuritaires ont le droit de participer aux élections municipales, a déclaré, mardi, à Mahdia le secrétaire général du Syndicat national des forces de sécurité intérieure Nabil Ayari. “Nous réclamons notre plein droit à la citoyenneté”, a-t-il lancé.

S’exprimant au cours d’une réunion organisée par le syndicat, il a relevé que le droit des sécuritaires de participer aux élections municipales est incomplet dans la mesure où ils ne peuvent pas se porter candidats ni participer aux campagnes électorales.

Nabil Ayari a ajouté que la réunion a pour objectif d’écouter l’avis des sécuritaires, tous corps confondus, sur la décision du syndicat de boycotter les prochaines élections municipales. Une décision prise lors de son Assemblée générale tenue les 25 et 26 février dernier.

Les participants ont soulevé plusieurs dossiers dont notamment l’indemnisation des victimes d’accidents de travail ainsi que les concours et les problèmes d’ordre professionnel.

Le syndicaliste a insisté sur la nécessité de discuter le projet de loi relatif au retour des Tunisiens des zones de conflit et leur repentir. Il a rappelé qu’un des instigateurs de l’attaque terroriste de Kébili (12 mars 2017) figure parmi ceux qui sont rentrés de Syrie.

Print Friendly