Chafik Sarsar: La tenue des élections municipales en 2017 est encore possible

Le président de l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE), Chafik Sarsar, a déclaré, mardi, que “la tenue des élections municipales en 2017 est encore possible”.

Chafik Sarsar a précisé, lors d’une rencontre entre les membres de l’instance et des représentants de partis politiques en présence du chef de gouvernement, Youssef Chahed, que selon le calendrier proposé par l’ISIE les élections devraient se tenir le 26 novembre prochain. Les militaires et sécuritaires devraient, quant à eux, voter le 19 du même mois.

Il a ajouté que les élections pourraient être reportées à la mi-décembre 2017. Cependant, en cas de dépassement de cette date, les élections ne pourraient se tenir qu’au mois de mars 2018.

Selon Chafik Sarsar, la tenue de ces élections est tributaire de certaines mesures, dont notamment, la dissolution des délégations spéciales, la concrétisation du découpage territorial et la finalisation du budget consacré aux élections, la publication du décret-loi fixant le plafond des dépenses de la campagne électorale. Il faudrait, également, valider les bases des données et assurer l’indépendance des cadres locaux, a-t-il ajouté.

Selon le calendrier proposé par l’ISIE, l’enregistrement des électeurs devrait débuter le 12 juin. La réception des candidatures devrait, quant à elle, commencer le 30 août et les campagnes électorales se dérouler entre le 4 et le 24 novembre 2017. Le vote aura lieu le 26 novembre.

En ce qui concerne les militaires et les sécuritaires, ils devraient voter entre le 19 et 23 novembre 2017, la date n’étant pas encore fixée.

Le chef du gouvernement a, pour sa part, souligné l’importance d’organiser les élections municipales le plus tôt possible. “Ces élections constitueront un couronnement pour la Tunisie et un premier pas sur la voie de la décentralisation et du changement du modèle de développement”, a-t-il affirmé.

Youssef Chahed a indiqué que le gouvernement a mis en place une stratégie s’étalant sur 9 ans pour développer les ressources financières et humaines dans les régions. Le Code des collectivités locales sera bientôt soumis au parlement, a-t-il dit.

Youssef Chahed a renouvelé l’engagement de son gouvernement à fournir les meilleures conditions et les moyens nécessaires pour la tenue des élections municipales.

Il a, également, souligné la nécessité de la mise en place de tribunaux administratifs régionaux. “L’instauration de tribunaux régionaux est un défi que nous nous engageons à relever avant la tenue des élections”.

Selon lui, ces élections s’effectueront dans 350 municipalités pour élire plus de 7000 membres dans les conseils municipaux.

La réunion a regroupé des membres de l’ISIE, des ministres, des représentants de partis politiques, des présidents de groupes parlementaires. Les membres de l’ISIE devraient rencontrer des représentants de la société civile, mardi après-midi.

Rappelons que l’Assemblée des représentants du peuple a adopté la loi relative aux élections municipales et au référendum, le 31 janvier 2017.

Print Friendly