Saâd Lamjarred avoue une partie des faits

Saad Lamjarred a avoué avoir proposé à la fille, qui l’accuse de viol, de monter avec lui dans sa chambre d’hôtel, mais nie avoir exercé une quelconque pression sur cette dernière qui est montée de son plein gré.

Il se base aussi sur les caméras de surveillance qui se trouvent dans l’hôtel pour prouver que la fille n’a pas été contrainte à monter avec lui.

Une fois dans la chambre d’hôtel, rien ne s’est passé entre les deux. Il précise qu’il n’a jamais frappé personne et surtout pas une femme.

La ‘victime du viol’ se dit en état de choc et ne souhaite pas témoigner pour le moment.

Lire aussi :

Print Friendly