Tunisie: Forum euro-arabe de la jeunesse

Avec un hymne musical dédié à la paix et interprété par Mays Harb de Syrie et Haider Amir de Tunisie, le forum euro-arabe de la jeunesse qui a démarré aujourd’hui dans le cadre de la manifestation “Sfax capitale de la culture arabe 2016” a été marqué par une remarquable participation de jeunes en provenance de 19 pays ainsi que d’éminentes personnalités arabes et étrangères représentant des associations et des organisations chargées de la culture et de la jeunesse.

Organisé par la maison de culture “Taktak” à Sfax en collaboration avec le réseau tunisien de la fondation Anna Lindh et plusieurs structurelles chargées de la culture et e la jeunesse, ce forum devrait aboutir à la proclamation de la “Déclaration de Tunis pour la culture de la vie”.

Parmi les personnalités présentes figurent le célèbre poète arabe Abdel Muti Hijazi, Kheireddine Hassib, président du comité exécutif du Centre des études de l’unité arabe, Lorena Lando, chef de mission de l’Organisation internationale pour les migrations en Tunisie (OIM) et le professeur Abdellatif Abid Secrétaire Général adjoint de la Ligue Arabe.

Dans une déclaration à la presse en marge du Forum, le poète égyptien Abdel Muti Hijazi a indiqué que le message que peuvent adresser les hommes de culture et écrivains arabes aux jeunes participants est de “jouer pleinement leurs rôles car ce sont eux qui se sont révoltés et qui nous ont sauvé de l’oppression en Tunisie d’abord puis en Egypte” faisant remarquer que “les révolutions ne n’achèvent pas à court terme mais nécessitent des années pour atteindre les objectifs escomptés” selon ses dires.

Dans son intervention, le secrétaire général adjoint de la ligue arabe, Abdellatif Abid a souligné l’importance de la coopération entre les pays arabes et du dialogue avec les différents pays dont en premier lieu les pays européens appelant les partenaires européens dans ce contexte à prendre en considération les défis qui se posent pour les peuples arabes et leurs causes dont essentiellement la cause palestinienne.

De son côte, la présidente du bureau de l’OIM à Tunis Lorena Lando a précisé que “la diversité est une richesse et la culture est une diversité” signalant que la participation de jeunes de 19 pays témoigne de la prise de conscience collective quant aux défis et enjeux qui se posent pour les jeunes appelés à travailler ensemble dans un contexte qui prend compte des spécificités des sociétés et des points communs qui les unient.

Kheireddine Hassib, président du comité exécutif du Centre des études de l’unité arabe a indiqué que le forum est l’une des plateformes qui se tiennent dans le monde arabe pour discuter des questions essentielles relatives aux préoccupations des jeunes et de leurs rôles dans leurs patries.

La coordinatrice générale de la manifestation “Sfax capitale de la culture arabe 2016”, Houda Kchaou a tenu à préciser que la Déclaration de Tunis sur la culture de la vie qui sera annoncée aux termes des travaux du forum reflète la prise de conscience que la culture est un moyen pour la lutte contre le terrorisme et la diffusion de la culture de la vie.

Rabiaa Ben Fguira, déléguée régionale des affaires culturelles a, de son côté, souligné la nécessité d’aboutir à l’élaboration d’une conception d’une culture alternative à partir des propositions formulées par les jeunes et les penseurs.

Le directeur exécutif de la fondation Anna Lindh Hatem Atallah a relevé que l’objectif de ce forum est d’offrir aux jeunes de multiples possibilités pour créer et de les associer à l’élaboration de leur avenir relevant que ce Forum contribue, en collaboration avec la manifestation “Sfax capitale de la culture arabe 2016” à l’élaboration d’une vision qui consacre le rapprochement entre les jeunes des deux rives de la Méditerranée.

Print Friendly