Mohsen Marzouk pour la mise en place d’un “régime présidentiel démocratique solide”

“La Tunisie ne peut gagner la guerre contre le terrorisme que si elle engage un ensemble de réformes fondamentales qui touchent notamment le régime politique actuel”, a affirmé samedi le Secrétaire général du mouvement Machrou Tounes, Mohsen Marzouk, lors d’un meeting à Sousse à l’occasion de la journée internationale de la femme.

A ce propos, Marzouk a plaidé en faveur de la mise en place d’”un régime présidentiel démocratique solide”.

Il s’agit, selon lui, ” d’un régime où le président de la République ne bénéficie pas d’un pouvoir absolu et demeure régi par des lois à même de lui permettre de prendre des décisions audacieuses et judicieuses “.

Le Mouvement Machrou Tounes, a-t-il souligné, cherche, aujourd’hui, à jouer un rôle d’avant-garde, en tant que nouvelle alternative qui ambitionne de gagner, de prendre le pouvoir et de diriger le pays pour mettre fin à la situation de chaos et d’anarchie que traverse le pays.

Print Friendly