Effondrement d’un toit à l’Ecole Normale Supérieure de Tunis

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Slim Khalbous a décidé l’évacuation du foyer de l’Ecole Normale Supérieure de Tunis suite à l’effondrement, le 7 mars 2017, d’une partie du faux plafond de l’une des chambres de l’établissement, lit-on sur la page officiel du ministère.

Le ministre qui s’est rendu, vendredi, sur les lieux pour prendre connaissance de l’état des locaux et des conditions d’hébergement des étudiants a annoncé “la décision d’évacuation immédiate du foyer”, sur la base d’un rapport d’expertise technique demandé par le ministère le 8 mars 2017.

Les 176 étudiants seront réaffectés provisoirement dans d’autres foyers (Bardo, Omrane, Ras Tabia, Cité Ezzouhour).
Des instructions ont été données pour faciliter le déménagement des étudiants.

Les travaux de réparation des faux plafonds démarreront la semaine prochaine et les étudiants réintègreront leur foyer après une seconde expertise favorable, indique la même source qui ajoute qu’une enquête administrative sera ouverte pour identifier d’éventuels dysfonctionnements dans la gestion du foyer.

Print Friendly