Elyes Menkebi: La rassemblance des tenues des pilotes et des techniciens est à l’origine du conflit

Elyes Menkebi, PDG de Tunisair, a expliqué jeudi lors d’une conférence de presse, que le conflit entre des pilotes et des techniciens de la compagnie est du à la ressemblance des tenues portées par ces deux corps de métiers, précisant que cette rassemblance est à l’origine de plusieurs conflits survenus entre eux depuis trois mois, date depuis laquelle les techniciens portent un uniforme semblable à celui des pilotes.

Il s’est toutefois montré évasif, refusant de nommer les auteurs de ces troubles et se contentant de dire que “certaines parties ont attisé ce conflit” , ce qui a obligé le transporteur national à suspendre ses vols, sachant que Tunisair intègre 6 syndicats.

La compagnie aérienne a décidé jeudi matin de suspendre ses vols ce qui a causé le retard de 11 vols de 5 heures suite à un conflit entre un pilote et un cadre technique de la Compagnie aérienne Tunisair, à bord du vol Tunis/Paris alors que mercredi une dispute était déja survenue entre le pilote et un technicien à bord d’un vol qui devait partir de Tunis à destination de Jeddah (Arabie Saoudite), et qui n’a décollé que le lendemain à 13h.

Il a souligné que la décision de la compagnie de suspendre les vols vise à préserver toutes les conditions de sécurité de la clientèle et de la flotte. Des décisions très dures seront prises contre les personnes à l’origine de cet incident, a ajouté le responsable.

Evoquant le fait de permettre aux techniciens de porter une tenue rassemblant à celle des pilotes, Menkebi a expliqué que cette décision a été prise par la société Tunisair Technics, laquelle est placée sous la tutelle de la compagnie aérienne, mais qui bénéficie de l’autonomie administrative.

Il a aussi indiqué que la société a ouvert une enquête administrative, sur instructions de la présidence du gouvernement, pour déterminer les responsabilités outre l’interdiction aux techniciens de porter un uniforme semblable à celui des pilotes jusqu’à la création d’un autre uniforme.

Une cellule de crise a été créée et présidée par le ministre du transport. Elle est composée de syndicalistes de la société afin de trouver des solutions à ce problème. Le transporteur national a publié une décision technique stipulant l’interdiction de la montée des techniciens à bord des avions dans les vols internationaux tout en assurant la maintenance dans les zones d’atterrissage.

La direction générale de la société a tenté de circonscrire les conflits entre les pilotes et les techniciens en collaboration avec l’UGTT et n’hésitera pas à sanctionner les responsables de la dégradation de l’image de la compagnie auprès de ses clients, a-t-il indiqué.

Print Friendly