Tunisie: Issam Dardouri quitte la prison

Le syndicaliste sécuritaire Issam Dardouri, président de l’Organisation tunisienne de la sécurité et du citoyen (OTSC), a été libéré, samedi, après avoir écopé d’une peine de 4 mois de prison, a affirmé Me Ali Kalthoum.

Dans une déclaration à l’agence TAP, l’avocat a estimé que son client est entrain de payer le prix de sa révélation des dossiers de corruption, assurant que Dardouri est déterminé, en dépit des fausses accusations, à continuer sur cette voie surtout après l’adoption de la loi organique relatif à la dénonciation de la corruption et la protection de ses dénonciateurs.

Selon la même source, Dardouri comparaitra de nouveau devant le tribunal le 22 mars courant, suite à une plainte déposée par un cadre sécuritaire pour diffamation et préjudice porté à autrui.

La cour d’appel avait réduit à 4 mois de prison la peine d’un an infligée en première instance à l’encontre de Issam Dardouri qui a été condamné suite à une plainte déposée par l’ancien directeur général de sûreté nationale Abderrahmane Belhaj Ali pour diffamation et préjudice porté à autrui.

Print Friendly