Tunisie Télécom adhère au système de la facturation électronique

A partir de jeudi, Tunisie Télécom est devenue la première entreprise ayant signé un accord de partenariat avec le réseau Tunisie TradeNet, en vertu duquel l’opérateur de télécommunications adhère au système de facturation électronique qui permettra de faciliter les transactions de ses clients en leur fournissant un service de facturation numérique rapide, avec zéro papier.

Ce système permettra d’éviter l’utilisation des copies papiers, de garantir la sécurité des opérations au niveau de l’archivage conformément à la réglementation légale et fiscale ainsi qu’aux normes internationales, a indiqué Mustapha Mezghani, PDG de TTN.

Et d’ajouter que plusieurs autres entreprises (privées et publiques) opérant dans les secteurs de l’énergie, des services et de la presse, telles que l’OACA, la STEG, la SONEDE, Total et SODEXO…, adhéreront au système de facturation électronique.

Le responsable a également relevé que la facturation électronique, inscrite dans le cadre de la loi des finances 2016, a permis de répondre aux demandes des entreprises, en matière d’utilisation des factures et de la signature électronique, validées fiscalement par le ministère des finances.

” Avec l’introduction de la facture électronique, le coût de stockage, ainsi que le risque de perte des documents sont éliminés, étant donné que l’entreprise adhérente n’est plus obligée de préserver ses factures durant une période de 10 ans “, a-t-il précisé.

D’après Mezghani, depuis l’introduction, en novembre 2016, de la facture électronique par TTN, le délai de paiement a été réduit de manière significative, passant de 60% de factures non réglées, à 15% actuellement.

Pour sa part, le PDG de Tunisie Télécom Nizar Bouguila, a affirmé que les factures électroniques de Tunisie Télécom seront destinées, en premier lieu, aux entreprises privées et publiques, puis aux particuliers.

Pour le responsable, l’adhésion de son entreprise à ce système, ” traduit l’intérêt qu’elle accorde à la numérisation des services et à la protection de l’environnement, en éliminant l’utilisation des copies papiers “.

Print Friendly