La Tunisie rejoint le projet de l’Union postale universelle, Ecom@Africa

La Tunisie a rejoint, vendredi, le projet de l’Union postale universelle, Ecom@Africa, relatif à la création d’une plateforme régionale de commerce électronique, a déclaré Anouar Maârouf, ministre des Technologies et de l’Economie numérique, dans une conférence de presse organisée à l’issue de la rencontre tenue vendredi après-midi, à la Kasbah, entre le chef du gouvernement, Youssef Chahed et le directeur général de l’Union postale universelle, Bishar Abdirahman Hussein.

Cet accord vise, selon le ministre, le développement des procédures d’exportation au profit des entreprises tunisiennes et étrangères, à travers l’amélioration des services financiers, postaux et logistiques de la Poste Tunisienne, et permettra à la Tunisie de se positionner comme un hub régional de commerce électronique.

Cet accord permettra également, de moderniser les services de rapid-post et de créer une plateforme commune de services entre les ports, les aéroports et les bureaux de Poste sur tout le territoire, dans l’objectif de faciliter l’exportation des produits tunisiens et le transit des marchandises internationales, à travers les aéroports et les ports tunisiens. La première phase de ce projet démarrera avant la fin de 2017.

Le ministre a déclaré à l’agence TAP, que la création de cette plateforme va faire de la Tunisie, une région de transit des marchandises et va lui permettre d’intégrer l’économie du commerce électronique. Ce projet vise à tirer profit de la croissance continue des économies africaines pour que la Tunisie se transforme en un hub commercial africain.

Le pays va consacrer 10 millions de dollars sur 3 ans à ce projet, dans une première étape alors que la concrétisation des autres phases se fera concomitamment avec l’accroissement du flux des marchandises.

Il s’agit de créer des centres de stockage réservés au commerce électronique, de mettre en place un système virtuel, des services de paiement électronique, de dédouanement ainsi que de fournir des compétences spécialisées dans le commerce électronique et de développer l’infrastructure dans le domaine de la poste.

Cet accord vise à connecter la Tunisie au réseau du commerce électronique international et de la transformer en un pôle électronique, tout en garantissant le passage des marchandise à des prix réduits en vue de renforcer la compétitivité de l’économie tunisienne. La poste tunisienne se chargera de la mise en vigueur de cet accord.

Print Friendly