Gabès: De nouvelles installations sportives et de jeunesse en cours de réalisation

De grandes installations sportives et de jeunesse sont en cours de réalisation dans le gouvernorat de Gabès, telle que la construction d’un complexe pilote de jeunesse à Gabès-Sud dont le coût s’élève à 1,6 MD environ et d’une piscine couverte moyennant une enveloppe de 5,7 MD environ.

D’autres travaux d’aménagement seront également entrepris au niveau du stade municipal d’Ezzarat moyennant la somme de 500 mille dinars, du centre de camping et d’estivage (2,3 MD), de la maison des jeunes de la plage Essalam de Gabès-ville (200 mille dinars) et du complexe sportif et de jeunesse de Saniet El Bey (300 mille dinars).

Des travaux de gazonnage et d’éclairage ont été également entrepris aux stades municipaux de Téboulbou et de Ghannouch.
Tous ces projets ont été au centre d’une visite de terrain effectuée ce mercredi par la ministre de la Jeunesse et des Sports, Majdoline Cherni, qui a également inspecté le projet de gazonnage du terrain municipal de Mareth et pris connaissance des activités de l’association féminine de Téboulbou.

La ministre a présidé d’autre part une cérémonie organisée par le gouvernorat de Gabès en l’honneur des associations sportives et des sportifs qui se sont distingués à l’échelle nationale et internationale.

Elle a mis, à cette occasion, en exergue les plans du ministère qui s’orientent vers le soutien des petites associations se trouvant dans les zones d’intérieur appelant la mise en place d’une nouvelle application servant à répartir équitablement et en toute transparence les primes allouées aux associations.

La ministre a prodigué ses encouragements aux champions qui ont hissé haut le drapeau national lors des différentes compétitions internationales, réaffirmant le souci du ministère à être aux côtés de ces champions et des petites associations auxquelles ils appartiennent et les aider matériellement et financièrement.

la ministre a pris connaissance des difficultés enregistrées au niveau de l’achèvement des projets entrepris aux stades de Mareth, Téboulbou et Ghannouch et du manque de moyens financiers dont souffrent certaines associations sportives.

Print Friendly