Enquête exclusive avec El-Materi… comme une impression du déjà-vu

Durant le règne du président Zine Abidine Ben Ali, la plupart des médias français n’écrivaient pas pour dénigrer la Tunisie. Les articles de plusieurs médias connus comme M6, Le Parisien, Le Figaro, etc. montraient patte blanche et ne cessaient de tarir d’éloges une dictature qu’on qualifiait de “douce”.

Cela dit au passage, Le Canard Enchainé a publié une liste nominative des journalistes ayant pris des pots-de-vin pour embellir l’image du régime de Ben Ali.

Ce n’est pas une rétrospective du règne de ZABA mais plutôt une analyse du comportement de ces journalistes qui, aujourd’hui, ne cessent d’attaquer la Tunisie en annonçant, depuis la Révolution de Janvier 2011, la fin de notre pays.

Ces mêmes journalistes ne mentionnent pas la France -ou très rarement du moins- alors qu’elle a connu des attaques pires que celles de la Tunisie (Bataclan, Stade de France, Hyper Casher, Charlie Hebdo, celle des frères Kouachi… Aucun de ces journalistes n’a prédit la fin de la France.

L’émission “Enquête exclusive” nous rappelle l’époque de l’Agence tunisienne de la communication extérieure (ATCE) où un simple reportage montrant l’ancienne famille au pouvoir mener une vie paisible aux Seychelles devait nous faire changer d’idées sur certaines réalités. Il ne manquait qu’un grain d’encouragement à l’Instance Vérité et Dignité (IVD) pour aider les Materi à retourner au pays.

Les vieilles habitudes ont parfois la vie durent parfois!

Print Friendly