Tunisie – France: Le débarquement aura-t-il lieu?

Par : Blogs

Olivier_Poivre_d_ArvorForce est de constater que les déclarations de Monsieur Olivier POIVRE D’AVOIR, nouvel ambassadeur de France en Tunisie, suscitent des inquiétudes et des interrogations.

En effet, ce dernier déclarait : «Ma mission principale est d’assurer la sécurité des Français qui se trouvent en Tunisie. Il y a 30.000 ressortissants, presque 15.000 jeunes dans des lycées français. Ce sont des cibles. Il faut pouvoir les protéger, notamment dans les pays comme la Tunisie dont on sait qu’ils sont fournisseurs de jihadistes».

Or, pour assurer cette mission sécuritaire, Monsieur l’ambassadeur a besoin en toute bonne logique d’une aide militaire et on ne voit pas comment il pourrait à lui seul assurer la sécurité de ses compatriotes.

Il est donc tout à fait légitime de se poser la question suivante :

Doit-on s’attendre à un débarquement des troupes françaises en Tunisie pour lui prêter main forte dans cette mission sécuritaire ? La question mérite bien d’être posée.

Son Excellence, sachez que la sécurité des Tunisiens et des ressortissants étrangers vivant en Tunisie, notamment les 30.000 Français que vous citez, est assurée par les autorités tunisiennes, à savoir : l’armée, la garde nationale, la police nationale, les forces de sécurité spéciales et la garde présidentielle.

Soyez donc rassuré Monsieur l’ambassadeur pour vos compatriotes et épargnez, par ses temps difficiles pour l’économie française et mondiale, un éventuel débarquement de vos troupes, qui pourrait coûter cher pour le contribuable français, sachant que les siècles de la colonisation sont des temps révolus depuis belle lurette.

Par : Khaled Férid BENSOLTANE
Le 18 Septembre 2016

Print Friendly