What happen at KASSERINE is not so NICE …

fousanna-2016-carteEtant un tantinet rationnel, je n’ai jamais cru aux coïncidences et je n’arrête pas de me répéter: pourquoi maintenant et pourquoi KASSERINE?

La toponymie de cette ville trouve son origine dans l’existence de ces deux mausolées, KASSERINE signifiant en arabe «les deux châteaux». Et quels châteaux :

  • hier quand elle jouait un rôle stratégique, politique et économique, c’était le MAUSOLEE DES FLAVII et le MAUSOLEE DES PETRONII; et aujourd’hui, bien qu’oubliée à partir du 8ème siècle avec l’arrivée des Byzantins, elle se réveilla lentement d’un long sommeil et devint l’arrière-pays des sportifs des chaînes de montagnes qui la bordent,
  • aujourd’hui entre les palais de CARTHAGE et de MONTPLAISIR, vu les enjeux importants et les antagonismes à leur comble et exacerbés par une boutade ironique et pleine de sens de H. ESSID à l’égard de ces gens qui veulent imposer un mode vie qui a toujours été étranger à ce bout d’AFRIQUE,

Et l’ancienne CILLIUM devient le premier théâtre de cette guerre sournoise entre les forces du bien et celles du mal, et tous les moyens sont bons surtout pour marquer les esprits.

La concomitance et la coïncidence des événements et des actions laissent à réfléchir :

  • un jour de marché dans un village situé dans l’épicentre des zones montagneuses où des anciens adeptes du gourou continuent à faire du sport –sur GOOGLE EARTH le site est presque le terrain des opérations, et les montagnes qui l’entourent ses gradins,
  • un camion étranger –sic- chargé de ciment et sans freins sur une route pas tellement dangereuse et d’une pente de 5%,
  • au même moment, un bus de transport de passagers.

Tout ça le lendemain d’actions réussies de l’armée qui a supprimé des terroristes –tunisiens et étrangers– sur la base de dénonciations locales, et malgré les décès parmi la population, ces incorrigibles tunisiens doivent être –peut-être- punis!

Non seulement on massacre le jour du premier conseil des ministres du nouveau gouvernement tenu à CARTHAGE, mais on démontre aussi le niveau de sous équipement de ces zones abandonnées à leur sort depuis des décennies !

Ça c’est un premier avertissement. Que va-t-il arriver maintenant et que faudra-t-il faire pour déstabiliser définitivement ce pays? Moi je n’en sais rien mais je reste convaincue que d’autres le savent et d’autres savent que d’autres savent. Alors quand est-ce qu’on va arrêter cette vaste comédie et commencer à nettoyer cette porcherie au lieu de ménager la chèvre et le choux? Le chou va se faner et devenir incomestible et la chèvre subir le sort de celle de Mr. SEGUIN … et nous là-dedans, il nous reste peut-être la harka … si rien n’est fait.

Print Friendly