Affaire Belaid et Brahmi: Le report de la séance d’audition des ministres est contraire au règlement intérieur

brahmi-belaidLe report de la séance d’audition des ministres de l’Intérieur et de la Justice à la demande du mouvement Ennahdha sur l’assassinat des deux leaders de l’opposition Chokri Belaid et Mohamed Brahmi est contraire au règlement intérieur du parlement, a estimé Jilani Hammami, député du Front populaire.

Il a déploré un manque d’égard envers le bureau et les députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Selon le député du Front, qui s’exprimait, jeudi, lors d’une conférence de presse, l’argument avancé par Ennahdha qui considère que l’audition des deux ministres est de nature à influencer l’audience de vendredi, est ” faible ” et ” insensé “.
Jilani Hammami considère que ” soumettre le parlement à la volonté d’une seule partie constitue un empiètement sur les structures de l’ARP, a-t-il regretté.

Pour lui, le report de la séance d’audition des deux ministres a été proposé à dessein de dissimuler les irrégularités et les violations constatées dans l’affaire des deux martyrs.

Pour sa part, le député du FP Zied Lakhdar a rappelé que le ministère de la Justice a adressé 48 demandes d’enquête à la Cour d’appel mais le juge d’instruction en charge de l’affaire Chokri Belaid n’en a retenu que cinq.

Le Front populaire est attaché à son droit à un procès équitable pour que les vrais coupables soient jugés sans s’ingérer dans le cours de l’enquête, a-t-il toutefois tenu à préciser.

Par son comportement, Ennahdha n’a fait que confirmer être la partie qui cherche à entraver la révélation de la vérité, a-t-il relevé.

Print Friendly