Tunisie – Kairouan :
Des centaines de familles victimes de travaux de forage pétrolier

Un rapport publié, récemment, par le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES) a révélé que les travaux de forage de pétrole entrepris, depuis le début de l’année en cours par une société canadienne à Ouled N’sir dans la délégation de Bouhajla à Kairouan, ont porté atteinte à la santé de 640 familles et entraîné des dégâts sur l’environnement.

Le rapport démontre que ces travaux ont causé aux habitants notamment les femmes et les enfants des maladies ophtalmologiques et des voies respiratoires, liées probablement, selon la même source, aux odeurs des gaz dégagés lors des opérations de forage spécialement pendant la nuit.

D’autres habitants ont signalé que suite aux travaux de forage réalisés par la société canadienne et aux opérations de prospection sismiques effectuées en 2012 par une société française, des fissures sont apparues sur les murs de leurs domiciles. Ils se sont, également, plaints des nuisances sonores qui se poursuivent jour et nuit.

Le document ajoute que le déversement des eaux usées qui contiennent des substances toxiques dans les terrains agricoles, suite aux opérations de forage, menace la fertilité des terres et vient s’ajouter à la pollution et à la sécheresse qui touchent les oliviers en raison de la poussière dégagée par les équipements de forage.

Selon la même source, les habitants ont aussi dénoncé la pollution des eaux et l’inexistence d’eau potable dans la région.

Concernant l’indemnisation décidées par les tribunaux au profit des habitants de cette région pour les dommages qu’ils ont subis, le rapport indique que la société de forage n’a octroyé que quelques indemnisations “insignifiantes par rapport aux dégâts occasionnés” Les sommes accordées varient entre 300 et 1700 dinars avec une déduction de 35 à 40% destinée, selon les autorités locales, au développement de la région.

Le rapport indique qu’une réunion “infructueuse” s’est tenue le 16 juillet dernier entre le FTDES et les représentants de la société canadienne en présence de toutes les parties concernées.

Le document a finalement souligné que la société canadienne doit présenter des rapports périodiques sur ses activités et leurs impacts sur l’environnement outre la nécessité d’augmenter le montant des indemnisations qui doivent être versées dans leur intégralité aux habitants de la région.

Le rapport appelle les autorités régionales à participer au débat sur cette question auquel doit, également, prendre par les citoyens et les représentants de la société civile et de la société canadienne ainsi que des spécialistes.


Plus :   Di avec TAP   Environnement   Kairouan   News   Société   Tunisie

Lire aussi...
"Société"