Manifestations :
Les jeunes de Tataouine demandent des dividendes sur le pétrole

Plusieurs jeunes des différentes composantes de la société civile ont pris part, dimanche matin, à Tataouine, à une marche populaire pour revendiquer la création de deux projets qui, aux yeux des habitants de la région, « sont vitaux pour le présent et l’avenir du gouvernorat ». Il s’agit de la création d’une station de transformation du gaz naturel extrait du Sahara de la région (Oued Zar, Henchir El-Fors et El-Borma) et de l’ouverture d’un poste frontière à Mach’had Salah entre la Tunisie et la Libye.

Selon les protestataires, « le gouvernorat de Tataouine a longtemps été privé des fruits de l’énergie pétrolière et doit bénéficier de ses dividendes ». Les participants à cette marche organisée par la Ligue populaire pour la protection de la révolution à Tataouine ont également scandé des slogans appelant à la création de postes d’emploi au profit des jeunes chômeurs, au renforcement de l’infrastructure dans la région et à la consolidation des attributs du développement intégral.

La ligue a saisi cette occasion pour convoquer une grève générale pour mardi prochain. L’Union régionale tunisienne du travail a annoncé, dans une déclaration publiée sur Internet, son boycott de cette grève, estimant que cette décision est hâtive, dans la mesure où les négociations se poursuivent avec le gouvernement au sujet de ces deux projets. (WMC/TAP)


Plus :   Di avec TAP   Emploi   Investissements   Manifestations   Rédaction   Société   Tataouine   Top News   Tunisie

Lire aussi...
"Investissements"



"Manifestations"



"Société"